Sur les routes de Sulder

~ Connexion ~
Identifiant :
Mot de passe :
(valider)


~ Statistiques ~
version du jeu : 8.000.00

Les midicanes (elfes)

Midicanë (elfe)

Historique général des elfes

Les elfes sont apparus, il y a plusieurs milliers d'années sur une planète appelée Etalas. Éloigné des humains et des autres civilisations de l'univers, les elfes évoluèrent seuls durant plusieurs milliers d'années. Les elfes proches de la nature apprirent à la dominer et à la contrôler, ils adoraient à ce moment là tout ce qui touchaient à la science et ils firent de leur planète la plus évoluée de tout l'univers.

Etalas était d'une beauté absolue et d'un confort inégalé, un véritable paradis au sens humain du terme. Aucune espèce ne put atteindre un degré de technologie aussi avancée que les elfes. Ils furent à l'origine des premiers grands vaisseaux qui parcouraient l'univers toujours à la recherche de nouvelles découvertes scientifiques. Mais les elfes restaient le plus souvent proches de leur planète natale. Ils étaient des explorateurs et non des conquérants comme les arklins ou les humains.

La vie des elfes se composait principalement d'amusement et d'entraînement. Ils étaient les maîtres incontestables de l'univers, leur technologie de pointe, leur permettait de repousser toutes les tentatives d'invasion des autres espèces.

Une catastrophe arriva !

Si l'on prend les écrits humains de l'époque, ce serait une expérience elfique qui aurait mal tourné. Si l'on prend l'explication des elfes, c'est une pluie de météorite qui croisa l'orbite d’Etalas. Les elfes ne purent se protéger complètement et efficacement contre tous les météorites qui frappèrent le sol de la planète et la mirent à feu et à sang.

En très peu de temps, Etalas explosa tuant tous les elfes ! Sauf, une infime poignée qui évitèrent l'explosion par chance. Quatre vaisseaux suffisamment éloignés d’Etalas, au moment de l'explosion survécurent.

On leur donna le nom de vaisseaux-peuples. Chaque vaisseau ignorait la survie des autres et ils s'éloignèrent dans l'infinie de l'univers chacun de leur côté pensant être les derniers survivants du grand peuple elfique.

Chaque vaisseau-peuple finit par trouver une planète d'accueil, afin de redémarrer une nouvelle vie. Les elfes, malgré qu'ils assurent qu’Etalas n'a pas explosé à cause de leur technologie, abandonnèrent toutes recherches scientifiques. Ils revinrent à la nature et aux choses simples. Les elfes ne veulent plus entendre parler de technologie et sont les premiers à la combattre. Quatre peuples d'elfes n'acquis de chacun des vaisseaux-peuples. Chacun évoluant de façon différente des autres, toutefois on retrouve toujours la même morphologie caractéristique.

Présentation du peuple Midicanë

Les elfes de Midican ou Midicanë sont les elfes les plus proches des humains, mais aussi les plus croyants en la puissance de la nature.

Midican était une planète forestière qui convenait parfaitement aux elfes qui vécurent là plusieurs centaines d'années. Ils furent découverts par hasard par un empire humain venu conquérir cette planète par la force. Les humains se posant peu de question venait détruire n'importe qui ou quoi qui aurait pu se trouver là. Les elfes de MIDICAN se défendirent dans une terrible bataille qui tourna à leur avantage. Les humains furent balayés. Les vaisseaux humains laissaient là sans que les elfes ne les utilisent car ils avaient renoncé à la technologie.

Les humains furent surpris de rencontrer un tel peuple, maîtrisant la nature et la magie de façon exceptionnelle. Les humains décidèrent d'étudier un peu plus ses elfes afin de découvrir leur secret et surtout leur point faible afin de les faire disparaître de la surface de cette planète. Plusieurs petits conflits continuèrent à émailler les rencontres entre les elfes de Midican et les humains.

Mais l'humanité perdue de très nombreux hommes dans ces guerres à cause des pouvoirs magiques des elfes. Les humains tenaient maintenant absolument à posséder les capacités des elfes afin de continuer leur conquête de l'univers grâce à cela. Les espions humains commencèrent à récolter des informations, mais rien de consistant pour maîtriser les pouvoirs magiques elfiques.

Les rapports des espions commencèrent à s'accumuler sur les bureaux des hauts dirigeants humains. La première chose qui fut révélée c'est que les elfes de Midican étaient décimés ! Une autre espèce vivait sur cette planète et livrait un combat contre eux depuis qu'il était arrivé. Une espèce qui vivait dans les entrailles de la planète et que les elfes appelaient les Arachin.

Les assauts des humains avaient affaibli les elfes et les Arachins étaient en train de prendre le dessus. Les elfes allaient se faire exterminer si personne ne leur venait en aide. Les humains se retrouvèrent dans la situation de devoir aider les elfes s'ils voulaient leur prendre leur connaissance et ainsi ils envoyèrent de nombreuses troupes pour combattre les Arachins.

Les elfes et les humains alliés, ils parvinrent à repousser très loin sous terre les Arachins. Les elfes remercièrent les humains pour cette aide. Devenu trop peu nombreux pour rester sur Midican et ne voulant pas dépendre des humains pour leur survie, ils proposèrent aux humains de leur apprendre les bases de leur magie contre une place sur une autre planète.

Les humains acceptèrent le marché trop heureux d'obtenir ce qu'ils voulaient. Ils embarquèrent tous les elfes de Midican dans l'un de leur vaisseau et ils les amenèrent sur Sulder ! Les elfes de Midican se firent une place sur cette planète et ils représentent aujourd'hui la plus grande majorité des individus de l'espèce elfe présente sur Sulder. Le nom de Midicanë leur ait toujours attribué même s’ils se sont éloignés depuis de la planète Midican.

Peuple et classes

Les elfes des bois

La société des elfes de Midican est très largement représentée par les elfes des bois. Ils convoitent bien souvent les places importantes de la société. Les elfes des bois sont très proches de la nature, bien plus que tous les autres, ils ont choisi de vivre comme leur premier ancêtre. Ils construisent des petits villages au cœur des forêts. Ils se fondent dans la nature, utilisant chaque arbre pour vivre sans pour autant le tuer. Ils sont en parfaite harmonie avec les arbres.

Les elfes des bois sont de grands chasseurs, très doué pour tuer leur gibier avec des lances ou des flèches. Toujours respectueux de la nature, ils ne chassent que pour vivre et pas pour faire commerce. Les elfes des bois fabriquent le plus souvent leur arme eux-mêmes, c'est un savoir qui se transmet au fil des générations. S'ils ne vendent pas leur chasse, ils ont par contre développé leur marché de vente d'arc. C'est l'une des principales raisons qui peut pousser un elfe des bois à se rapprocher des autres espèces.

Les elfes des bois connaissent parfaitement bien la nature, leur bien et leur méfait, ce qui fait d'eux des herboristes réputés. Ils savent reconnaître en chaque plante si elle est comestible ou mortelle, ce qui pousse souvent les humains à demander aux elfes de les aider dans ce domaine. Si les elfes des bois acceptent de partager leur connaissance dans ce domaine, ils refusent par contre de dire la moindre information sur leur conception des potions. Ils préparent toujours cela en secret avec des méthodes ancestrales. Les elfes des bois revendent leur potion à toutes les espèces car ils sont réellement hors norme dans ce domaine.

Les elfes des routes

Les elfes des routes sont peu nombreux et ne s'intéressent pas du tout à la politique de leur nation. Ce sont des vendeurs, des commerçants, ils font la jonction entre les elfes des bois et les autres espèces en montant des commerces dans les grandes cités. Les elfes des routes sont ainsi des voyageurs qui apprécient la compagnie des autres espèces, même s'il leur faut quelques jours en forêt de temps à autre pour se reposer.

Les elfes des routes peuvent être des architectes de cité, aidant parfois les humains dans leur construction. La plupart des cités ayant leur propre quartier elfique sont due principalement à quelques elfes des routes. Quartier souvent boisé et calme qui dénote de l'ambiance globale d'une cité plus agitée. Les humains sont malgré tout friands de ce genre d'alliance, car un quartier elfe dans une cité attire souvent quelques lanceurs de sorts elfiques. Les elfes des routes sont aussi à l'origine des rares grandes cités entièrement elfiques.

Les cités elfes sont vraiment similaires aux cités humaines en dehors des parcs et des arbres présents à chaque coin de rue. Le plus souvent une petite forêt se trouve au cœur de la cité. Les cités elfes ont tendances à avoir de grandes tours et d'immenses maisons, ils apprécient la hauteur.

Les elfes des routes ne sont pas adeptes de la magie elfique, ils entretiennent quelques compétences psychiques qui leur permettent de garder le contact avec les autres elfes. Les elfes des routes ne s'entraînent pas beaucoup, ils font confiance aux armes humaines et aux potions des elfes des bois. Les elfes des routes sont plus habiles avec une épée courte, un couteau ou poignard qu'avec un arc.

Les elfes des routes sont la première force contre les Arachins. Ils vouent une haine contre cette espèce et aideront n'importe qui, qui serait opposé à un Arachin. C'est cette dévotion contre les Arachins qui fait que les autres elfes ferment les yeux sur leur fascination à vivre dans des grandes cités.

Les elfes des monts

Les elfes des monts sont les plus puissants et les plus solides des elfes de Midican. Ils vivent principalement dans les basses montagnes, au cœur de vastes forêts comme les elfes des bois. Excellent chasseur eux-aussi, sauf qu'ils combattent le plus souvent à mains nues ou avec des grandes armes à deux mains qu'ils achètent chez les nains. Ils vont le plus souvent apprendre à manier les armes directement dans les empires humains avant de revenir dans leur village natal.

Les elfes des monts n'ont aucune connaissance de la magie. Étant pratiquement des barbares elfes, ou comparés en tant que telle, ils sont très souvent employés par les lanceurs de sorts elfiques pour les protéger.

Les elfes des monts sont assez proches des elfes des routes, les utilisant pour commercer avec les autres espèces à leur place. Les elfes des monts étant en mesure de relever quelques défis pour les elfes des routes en échange. Les conflits entre elfes étant inexistants, les elfes des monts sont les premiers à répondre aux elfes des routes lorsqu'un conflit contre les Arachins se présente.

La société des elfes de Midican a besoin de ses différentes classes d'elfes pour survivre, une seule absente et ce serait la fin des elfes. Ils le savent tous et sont constamment en train de s'aider. Les elfes des monts sont la force de frappe des elfes de Midican, même si leur méthode est très couramment critiquée par les elfes des bois. Ils sont d'une aide non négligeable. Prêt à laisser leur peau pour sauver la vie d'un autre elfe... et même d'un humain venu les aider à combattre les Arachins.

Les genats

Les genats sont les maîtres de la magie des elfes de Midican. Ils ont le savoir, la connaissance et bien souvent le contrôle de la société elfique. Leur grand pouvoir magique qui vient depuis plusieurs milliers d'années se transmet de façon rituelle. Chacun devient maître d'apprentissage pour un novice. Les grimoires des genats sont remplis de nombreux sorts et sont objets de convoitise pour les autres espèces.

Malgré leur puissance magique, les genats n'ont jamais pu détruire par leur magie les Arachins. Une puissance psychique protège et aide les Arachins, le plus souvent c'est les reines mères qui protègent ainsi leur enfant. Les elfes de Midican savent très bien cela, mais détruire une reine n'est pas une chose simple. D'autant plus maintenant que les Arachins ont trouvé l'aide des ténèbres.

Les genats se sont aussi tournés vers la lutte contre la magie noire des ténèbres, modifiant et augmentant la puissance de leurs sorts en conséquence. Les genats se regroupent en confrérie de magie dans des tours, les tours sont installés dans les villages des elfes des bois ou dans les cités des elfes des routes. Les genats n'apprécient pas vraiment le contact avec les elfes des monts, ils utilisent leur physique uniquement.

Les genats sont très proches des lanceurs de sorts humains avec qui, ils entretiennent de très bonne relation et de bons échanges de connaissance. Malgré tout, les genats conservent toujours plus de connaissance qu'il n'en donne. Ils espèrent malgré tout par cette alliance de la magie grise et blanche qu'elle parvienne à mettre fin aux Arachins.

Informations

La société

La société Midicanë est croyante. La religion y tient une place centrale, et pourtant aucune foi universelle ne s'y impose au détriment des autres. S'ils tiennent la ferveur religieuse pour admirable, les Midicanës se jugent principalement sur leur comportement individuel et sur la solidité de leur code moral Les divisions de classes sont moins sensibles chez eux que chez les autres peuples elfiques.

Les genats sont leur penseur, mais aussi leur guide du culte, ce qui leur donne un statut légèrement supérieur aux autres elfes de Midican. Les Midicanës sont tous éduqués dans une école religieuse pour y acquérir le statut d’elfe à part entièrement. Les jeunes elfes ne sont jamais vus par les autres espèces, seuls ceux qui ont terminé leur processus religieux peuvent sortir des forêts.

Les Midicanës des villes sont généralement éduqués dans des écoles religieuses implantés dans les quartiers elfiques. Des genats itinérants sont également envoyés dans les regions les plus sauvages pour rechercher les Midicanë égaré.

Beaucoup apprennent leur profession dans une école religieuse avant de se lancer dans la vie, d'autres intègrent un ordre religieux et se vouent directement au service du culte. En vieillissant, les Midicanës retournent fréquemment à l'école religieuse de leur jeunesse. Ils lui reversent la majeure partie de leurs richesses et consacrent leurs dernières années à servir leur divinité.

Les Midicanës attachent une grande valeur à l'apprentissage par les livres. Les Midicanës ont peu d'indulgence pour les indigents en état de travailler, et chez eux tous les adultes sont supposés gagner leur pain grâce à la formation qu'ils ont reçue. Les riches sont considérés avec un grand respect, tandis que ceux qui dilapident leur argent sont vus d'un mauvais œil. Chacun est censé travailler jusqu'à ce que l'incapacité physique ou la mort mette un terme à son activité. Même ceux qui sont trop infirmes pour gagner leur vie finissent souvent leur existence à leur ancien poste, offrant des conseils à ceux qui les ont remplacés.

Les Midicanës ont un seul ennemi : les arachins. Une haine plusieurs fois millénaires coule dans leur veine. Chaque Midicanë est prêt à abandonner ses richesses, son statut, son enseignement, sa foi, si c’est pour prendre les armes et combattre les arachins. Cette ferveur est quasi incompréhensible pour les autres espèces.

La religion

Les Midicanës sont des fervents croyants. Vaccinés par la technologie, les Midicanës se sont tournés vers la religion, mais pas n’importe laquelle : uniquement la religion de la nature. Les Midicanës ne sont pas des adorateurs des Orces.

Plusieurs divinités font parties de leur religion. Suivant les régions et les villages, il y a souvent une entité qui est associé. Une force vivant dans une forêt, un fleuve, une montagne. Ce qui fait que les Midicanës ont des centaines de divinités différentes qui sont vénérés.

Toutefois, trois divinités majeures sont représentées dans tous les villages de Midicanës ou quartier elfique de grande cité.

Culte de Petanial (DĂ©esse de la nature)

Fille de Orcea, le dieu des animaux. Elle est issue de l’union d’un dieu et d’une maquelf. Moitié Orce, moitié elfe, elle représente la perfection aux yeux des Midicanës. C’est aussi une déesse tangible qui est en mesure de répondre aux prières de ses fidèles. Son côté elfique se dressant contre les arachins.

Culte de l’arbre millénaire

Ce culte est fondé sur la présence d’un arbre particulier sur Sulder. La génèse de ce culte conte que lors de leur arrivée sur Sulder, les elfes de Midican avaient amenés avec eux un arbre de Midican. Ils plantèrent l’arbre qui se lia avec un arbros. Ce mélange donna naissance à un nouvel arbre : l’arbre millénaire. Ce dernier est censé regrouper le savoir de Midican et de Sulder, guidant les elfes vers les bons choix pour protéger la nature. Les Midicanës prient l’arbre millénaire dès qu’ils ont un doute sur une décision. Leur réponse est guidée par l’esprit de l’arbre.

Culte de SĂąrĂżon (Prince de Midican)

Sùrÿon est un elfe issu de la culture populaire des Midicanës. Il est l’incarnation de la lutte des elfes de Midican contre les arachins. Selon la légende Sùrÿon aurait combattu seul contre une armée d’arachins. Livrant un combat dantesque pendant trois jours et trois nuits. Au matin du quatrième jour, les cadavres des arachins formaient un mont de plus de cinq cent mètres de haut. Il fallut la présence de trois impératrices pour qu’il périsse. Sùrÿon est la divinité invoqué avant tout combat. C’est également la divinité de tous les elfes des monts. Leur titre vient de la légende du mont de Sùrÿon.

Généralités

Les Midicanës sont des êtres raffinés, proche des humains. Ils sont de même taille que les humains, mais beaucoup plus fluet et vulnérable, légèrement plus petit, les Midicanës ne dépassent que très rarement le mètre quatre-vingt.

Avec leurs traits délicats, leurs silhouettes les font passer pour des êtres fragiles. Ils ont le teint très pâle, même après une longue exposition au soleil.

Ils sont souvent très maigres, entre 40 et 60 kilos. Leurs cheveux sont blonds ou bruns. Leurs yeux toujours verts, passants d’un vert clair à un vert foncé suivant les saisons.

Les Midicanës sont de nature discrètes, leur tenue vestimentaire bien que coloré reste sobre et peu voyante. Les couleurs vertes restent la dominante de leur tenue. Comme les humains, ils n’ont pas de tenue fixée d’avance, or mis peut-être une cape verte qui leur permet de se camoufler lors de leur voyage en forêt.


Personnalités célèbres

Tacalaninanenasx

L'elfe des routes le plus célèbre de Sulder, plus couramment nommé maître Taca ou grand maître des elfes. C'est le plus expérimenté des maîtres en énergie des elfes, grand ami du grand maître et très proche de l'Empire dont il est le principal maître en énergie.

Tacalaninanenasx a longuement été rejeté par les elfes pour s'être approché de trop près des humains, mais son ascension fulgurante fait de lui maintenant une légende vivante pour les elfes et les humains. Proche du grand maître, il ne refusa pas lorsque ce dernier lui demanda d'être le formateur des plus grands chevaliers de l'Empire, pour l'énergie bien évidement. Maître Taca reste très près des elfes et il permet une grande entente entre l'Empire et les elfes. Proche de Lif également, il retrouve une place importante dans les coeurs elfes.

Ses nombreuses luttes contre les ténèbres font de lui un allié privilégié de la tour grise qui ne se prive pas de son aide.

Tacalaninanenasx est un croyant du culte de l’arbre millénaire. Il a érigé plusieurs temples et écoles pour le culte dans les plus grandes cités de l’Empire. Il y enseigne la théologie du culte dans plusieurs d’entre elles.

Lif

L'héritier de la forêt de l'aigle blanc, ami de Balco et de tous les autres héritiers. C’est un elfe des bois considéré comme le plus grand archer de tous les temps. Tueur de l'élu du mal avec l'aide non négligeable de Rouge. Seigneur de l'empire de la forêt et ambassadeur elfe au sein de l'empire des héritiers.

Si Lif fut éduqué comme n’importe quel elfe auprès d’une école voué au culte de l’arbre millénaire. La fin de sa formation fut perturbée par sa rencontre avec l’héritier de la nuit et la découverte de son propre héritage.

C’est Orcea, le dieu des animaux, et Petanial, déesse de la nature, qui se chargèrent personnellement de finir l’apprentissage de l’héritier de la forêt. Lif est ainsi le seul elfe formé par leur propre déesse.

Malgré tous ses exploits, Lif est un midicanë qui aime rester discret. Il préfère rester dans l’ombre et laisser la gloire aux autres.

L'ensemble du contenu de ce site est Copyright © 2001-2017 par Thaumaturges du cercle des rĂŞves. Toute utilisation des textes, des illustrations ou des Ă©lĂ©ments du design doit faire l'objet d'une demande au prĂ©alable. Ce site a Ă©tĂ© testĂ© pour une rĂ©solution minimale de 1024x768 et pour Firefox, OpĂ©ra et Chrome. Ce site est dĂ©clarĂ© au registre de la CNIL (n°1019884) et conformĂ©ment Ă  l'article 34 de la loi du 6 janvier 1978 relative Ă  l'informatique, aux fichiers et aux libertĂ©s, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification ou de suppression des donnĂ©es qui vous concernent.
             Pour exercer ce droit, regardez la page des contacts.